samedi 5 mai 2012

[London] 3rd Trip : Danubius Regent's Park Hotel

Après les visites des deux musées, il était déjà dans plus ou moins 18 heures. Nous avions donc envie de nous reposer mais surtout il fallait procéder au check-in pour récupérer les cartes de nos chambres. Nous logions à l'hôtel Danubius Regent's Park Hotel. En résumé : très beau ! L'entrée est magnifique, très sobre, avec des fauteuils disposés un peu partout, afin de patienter et d'attendre son tour. 


Vers la droite, on arrive au restaurant, ainsi qu'au bar où l'on peut également prendre place dans des divans confortables. Un piano automatique y est présent, avec une indication qui dit "merci de ne pas me toucher, j'ai été conçu pour jouer par moi-même (...)". Le restaurant est très coloré, et très convivial. On n'est pas collé aux autres. Le buffet est complet : des œufs, du bacon, de la saucisse, des tomates, des crudités, du yaourt, différentes sortes de confitures et de compotes, ainsi que des plats diététiques. De quoi satisfaire les papilles gustatives de tous !


De retour dans le couloir, on tombe nez à nez avec les ascenseurs. Comme d'habitude, ils sont bien pensés : une voix indique l'étage auquel on arrive, et les portes s'illuminent lorsqu'elles s'ouvrent ou quand elles sont prêtes à se fermer. Seul petit problème : ils sont tellement rapides qu'ils en donnent presque mal à la tête. On s'arrête alors au troisième étage, et on traverse tous les couloirs jusqu'à la chambre 351, qui se trouve dans les Plaza Rooms. Ce sont des chambres, ayant l'air un peu plus anciennes, qui donnent sur la route derrière l'hôtel, pas loin du Lord's Cricket Ground - c'est un stade de cricket, fondé en 1814 par Thomas Lord.


Le lit est plutôt confortable ; il s'agit d'un matelas à ressorts. Deux boudins et quatre coussins sont disposés en tête de lit, mais les deux bleu et beige sont assez superflus. Rien à redire sur la qualité des draps, bien qu'ils n'aient pas été changés durant notre séjour, juste repliés correctement.

Un canapé était également présent, sous les fenêtres, mais il était inconfortable : en effet, lorsque l'on s'asseyait dans celui-ci, on s'enfonçait fort. Certains aiment ça, nous pas, mais ce n'est pas un point très dérangeant, puisqu'on était dans la chambre uniquement pour s'y reposer et pour les deux nuits. Quand on va trois jours à Londres, on est toujours occupé ailleurs.


On retrouve l'équipement classique dans les chambres d'hôtel, c'est-à-dire une télévision multi services (internet, TV à la demande, chaines locales et internationales, services de l'hôtel), le clavier et la télécommande qui l'accompagnent. Elle est posée sur un très joli meuble blanc en bois, dans lequel on peut ranger un tas de vêtements.


Enfin, petit détour par la salle de bains, qui proposait une baignoire, ni trop petite, ni gigantesque, mais vraiment bien, ainsi qu'un WC et un simple évier. La pièce n'était pas très spacieuse mais elle était très propre, et très moderne. Aucune moisissure dans les coins, j'ai vérifié ! Les draps et les essuies étaient changés tous les jours, contrairement au linge de lit. Les échantillons de shampoing et de gel douche étaient aussi remplacés.


Presque rien de négatif à signaler à propos de cet hôtel, même si le précédent nous semblait plus luxueux, juste le fait que les draps ne soient pas changés pendant le séjour et que le canapé ne soit pas très confortable. Cette fois-ci, pas de coffre-fort, mais cela ne nous a pas manqué. En ce qui concerne les boissons, il y avait un frigo que l'on pouvait brancher, pour y stocker nos bouteilles. Des sachets de café et de chocolat chaud étaient aussi à notre disposition. On a donc pu préparer du cacao chaud le soir, après un bon bain de pieds, ce qui fait plaisir après une journée exténuante.

Avant de clôturer cet article, une petite photo de l'église que nous pouvions observer depuis notre chambre.


L'hôtel Danubius Regent's Park est donc recommandable et se place à un très bon niveau. Il mérite bien ses 4 étoiles, surtout qu'il propose en temps normal des chambres bien plus classes.  Si vous voulez essayer quelque chose d'autre, plus près du métro, et toujours dans la même gamme, rendez-vous au Mélia White House Hotel de Regent's Park, à quelques mètres de la station Great Portland Street. Si vous souhaitez pouvoir vous baigner le soir ou profiter d'un sauna, choisissez plutôt le Novotel Paddington.

Aucun commentaire: