mardi 30 septembre 2014

[London 2014] The Tunnel, London Eye, Saint-Paul's Cathedral

Nous avons poursuivi la journée du dimanche du côté sud de la Tamise, en nous rendant tout d'abord à un endroit particulier : un tunnel, en prolongement de Leake Street, où les graffitis sont autorisés ! Oui, pour autant qu'il n'y ait ni racisme ou sexisme par exemple. Ceux qui veulent donc s'exprimer par l'intermédiaire de tags y sont autorisés à cet endroit. En cherchant le fameux tunnel, nous lisons le plan à l'envers, ce qui nous fait passer un moment devant la gare de Waterloo. Nous étions partis dans le mauvais sens ; honte à nous ! C'est la fatigue qui fait ça...


De retour à la case départ, nous reprenons le plan dans le bon sens cette fois et nous arrivons enfin à Leake Street. Bienvenue à "The Tunnel", le lieu où le graffiti est autorisé par la ville, un endroit où chacun peut s'exprimer sans pour autant dépasser certaines limites. Le mur à droite de l'entrée annonce directement la couleur, c'est le cas de le dire. A l'intérieur, les murs sont recouverts de tags. On trouve également un car-wash, planqué dans un garage. L'endroit est assez sombre mais cela ne met pas spécialement mal à l'aise.


Le tunnel n'est pas spécialement long, et on voit quelques personnes prenant leur temps pour réaliser leur chef d’œuvre. Silence total : chacun est dans son coin et fait son truc. Le résultat est globalement surprenant et beaucoup donnent envie d'être pris en photo. Tout au fond, même la rue est recouverte de graffitis, et on tombe finalement dans un cul-de-sac. Nous rebroussons donc chemin et sortons de cet endroit riche en couleurs.


Retour du côté de la Tamise en passant tout d'abord par le London Eye. Nous n'avons pas pris le temps de faire un tour sur cette merveilleuse grande roue, car il y avait une sacré file ! Lorsque tombe la nuit, la roue est éclairée en bleu. Il y a également un manège à deux pas de l'attraction. On se croirait vraiment dans une fête foraine, c'est assez plaisant. Les touristes prennent tout en photo, et nous nous sommes bien sûr prêtés au jeu.


La vue est magnifique : le soleil en train de se coucher permet d'obtenir une lumière intéressante. Nous nous rendons alors à gauche du pied de la grande roue pour observer la tour de Big Ben et le parlement, les bâtiments étant mis en valeur grâce aux éclairages. Nous n'avions jamais encore vu le centre de Londres en pleine soirée : c'est vraiment très joli. Plus tard dans la soirée nous avons pu entendre le carillon sonner l'heure. 


Un bon conseil si vous souhaitez vous aussi marcher au bord de la Tamise : revêtez un bon pull bien chaud car quand le vent se lève, ça souffle pas mal ! Et on a vite froid. A quelques endroits, ça sent même comme à la mer, mais cela ne nous a pas spécialement dérangé. Bref, tout ça n'est guère intéressant. Après cet arrêt de quelques minutes nous décidons de longer Southbank Centre. Nos estomacs commencent à réclamer à manger, cependant nous n'avons rien trouvé de très alléchant...

Nous sommes également tombés sur un panneau d'un restaurant avec cette phrase de Samuel Johnson, écrite sur celui-ci à la craie blanche : "When a man is tired of London, he is tired of life; for there is in London all that life can afford". On pourrait traduire ça de la manière suivante : quand un homme est fatigué de Londres, il est fatigué de la vie, car il y a à Londres tout ce que la vie peut offrir. Une phrase qui nous semble convenir parfaitement car de retour pour la quatrième fois, c'est toujours une réelle joie d'explorer la ville !


Après un bon quart d'heure de marche, et un arrêt pipi dans un restaurant (+ une bière et un verre de vin), nous arrivons sur le Millenium Bridge. Comme ce cher Wikipédia nous l'indique, il s'agit d'une passerelle en acier réservée aux piétons pour relier le quartier de Southwark sur la rive gauche à la City de l'autre côté. Le pont se trouve entre le Southwark Bridge en aval et le Blackfriars Bridge en amont. Inauguré le 10 juin 2000, il était le premier pont construit à Londres depuis le Southwark Bridge inauguré en 1921. La photo ci-dessus a été prise depuis cette passerelle : au loin, on aperçoit le Tower Bridge.


Avant de rentrer nous décidons d'abord de passer devant la cathédrale Saint-Paul. Il s'agit d'une cathédrale consacrée à St Paul, érigée sur ce site en l’an 604. Depuis sa création elle demeure une église très visitée dans laquelle des millions de personnes viennent se recueillir et y trouver la paix. Pour un tarif déjà élevé, il est possible de la visiter, ainsi que la fameuse galerie des murmures. Après tous ces kilomètres à pied, nous rejoignons la station de métro un peu plus au nord, afin de regagner notre hôtel. Sur le chemin du retour, nous n'avons pu trouver que des burgers car les cuisines des restaurants étaient fermées. Pas bien grave, hein ;-) !

Aucun commentaire: