lundi 29 septembre 2014

[London 2014] Notting Hill, Holland Park, Kensington Palace

Nous avons une nouvelle fois craqué pour Londres, cette ville magnifique qui offre tant de choses à voir et à faire. Cette fois-ci, nous avons essayé de découvrir de nouveaux quartiers qui nous étaient jusqu'à présents inconnus. Inutile de dire qu'en cinq jours, nous avons été trop justes au niveau timing pour réellement faire tout ce que nous avions prévu. Ainsi pour éviter de nous lever à 7h du matin dans l'espoir de tout réaliser, nous avons fait une croix sur certaines choses qui auraient pris beaucoup de notre temps. 

Lorsqu'on arrive à Londres, c'est toujours un plaisir de contempler la gare de Saint-Pancras et surtout la façade de ce qui est désormais "Saint-Pancras Renaissance", un luxueux hôtel cinq étoiles où l'on peut voir de très belles voitures défiler toute la journée. La gare se trouve en fait derrière et on y accède par les entrées en bas, donnant directement sur Euston Road.


Nous décidons de laisser nos bagages à notre hôtel qui se trouve quelques centaines de mètres plus loin, dans le quartier de Bloomsbury. Ensuite nous nous rendons à King Cross afin de prendre le métro direction Notting Hill Gate. En quelques minutes on se sent de nouveau comme chez soi tellement le métro nous semble facile d'accès. C'est Samedi, jour de marché à Notting Hill : en effet, il y a ce qu'on appelle les puces de Portobello, où l'on trouve de nombreux objets tels que de l'argenterie, des bibelots, des meubles anciens mais également des gadgets, des vêtements, et de quoi casser la croute. Ce marché s'étend sur tout Portobello Road, et s'y rendre est plutôt simple car tout est indiqué depuis la sortie de métro.

Lorsqu'on parle de Notting Hill, on pense directement au film avec Julia Roberts et Hugh Grant, mais on oublie de mentionner les puces de Portobello ainsi que les façades colorées et les terrasses des grandes maisons urbaines victoriennes. Lorsqu'on s'y rend en août, on peut également avoir la chance d'y voir le carnaval qui est à la fois un festival de rue et une célébration des cultures des Caraïbes.


La brocante attire de nombreux touristes et ça grouille de partout ! Nous parcourons donc la rue dans un premier sens puis nous nous arrêtons dans un pub plutôt sympathique : au menu, un cappuccino pour mademoiselle et pour moi-même, une London Stout, une bière brune anglaise assez amère dont la mousse est plutôt crémeuse, mais qui passe plutôt bien, à ma grande surprise.


Ensuite, petit détour par le magasin Pedlars, qui est assez unique en son genre car il vend des gadgets assez surprenants. Pas forcément donné cependant, mais on y trouve de beaux objets. Il est situé dans une petite rue en perpendiculaire à Portobello Road. Nous revenons ensuite sur nos pas pour aller manger un bout chez Charlie's, un petit café situé dans une cour, en retrait. Les desserts y sont délicieux mais c'est assez bruyant vu le monde. Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons pour admirer la superbe façade d'un propriétaire qui semble plutôt bien aimer la nature.


Après cette petite promenade matinale, nous décidons de nous rendre à Holland Park. Nous passons à côté de splendides voitures telles que des Aston Martin ou des Jaguar qui sont garées en pleine rue. Après un bon quart d'heure de marche nous arrivons donc à l'entrée du parc. La majeure partie de celui-ci était autrefois les jardins d'un manoir d'Architecture Jacobéenne appelé Holland House. Malheureusement il est maintenant en ruine mais une partie des jardins a été conservée. On y trouve également une orangerie célèbre, un terrain de cricket, des courts de tennis, un jardin japonais, des écureuils et même des paons !


Des écureuils sont effectivement bien présents : nous avons encore eu la chance de pouvoir en photographier un de tout près. Nous l'avons nourri en guise de récompense pour ses différentes poses et sa bonne volonté. Nous vous proposons d'admirer la bête ci-dessous qui attend sagement son biscuit. Si vous aussi vous souhaitez en voir, sachez qu'il y en a pas mal du côté de Hyde Park et même à Regent's Park. On en a également vu dans le parc à côté de la gare des bus de Euston.


Pour terminer l'après-midi, nous nous rendons du côté de Kensington Palace et de ses jardins. Nous n'avons pas eu le temps de visiter ceux-ci et le beau temps n'était pas encore vraiment au rendez-vous. Jusqu'en 1997, cette résidence royale était celle de Lady Diana. Depuis 2013, c'est le Duc de Cambridge, - le prince William -, qui y habite avec son épouse Kate Middleton.


De l'autre côté des jardins on peut de nouveau admirer la résidence et devant, une statue de la reine Victoria. Voici ce que l'extrait Wikipédia nous apprend entre autres : née Alexandrina Victoria, le 24 mai 1819 au Palais de Kensington, à Londres et décédée le 22 janvier 1901 à Osborne House sur l'Île de Wight, elle fut reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du 20 juin 1837 jusqu'à sa mort. Pour la petite histoire, Elle épousa son cousin le prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha en 1840. À partir du 1er juillet 1867, elle fut également reine du Canada, ainsi qu'impératrice des Indes à compter du 1er mai 1876, puis enfin reine d'Australie le 1er janvier 1901.


Après cette longue balade rafraichissante, nous décidons de rentrer à l'hôtel afin de récupérer la clé de notre chambre. Le check-in ayant déjà été effectué, le service est plutôt rapide. L'un des membres du personnel se propose de porter l'une de nos valises et de nous montrer les lieux. Première bonne impression puisque le personnel est sympathique et accueillant, et nous avons pu le constater au cours du séjour puisque nous avons régulièrement fait appel à eux pour diverses choses (comment se servir du coffre-fort électronique, emprunt d'un adaptateur universel pour les prises électriques, etc). Dans le prochain article, vous découvrirez la rue dans laquelle nous nous trouvions ainsi que notre chambre.

Aucun commentaire: